Un agent immobilier de Victoria lutte contre l’injustice sociale sur un terrain de basketball

Il n’est pas rare de voir des lancers coulés et des tirs à 3 points spectaculaires un samedi, à Victoria, en Colombie-Britannique, où a grandi la légende du basketball canadien, Steve Nash. Mais les paniers marqués au Island Training Centre le 15 août 2020 visaient à atteindre un objectif important.

Organisé par Kyle Kerr, agent immobilier, et Dylan Marsden, directeur des opérations chez Rex Sports, la compétition We the Change Dunk and Three-Point visait à amasser des fonds et à sensibiliser le public au mouvement de justice sociale dans la région du Grand Victoria.

La collectivité était troublée par la mort tragique de Breonna Taylor, de George Floyd et de plusieurs autres, et il était nécessaire de créer un changement positif. « La communauté du basketball de Victoria est tissée serré, et de voir plusieurs de nos amis de couleur souffrir nous a vraiment touchés. Nous savions que nous avions l’occasion de rassembler les leaders de cette communauté et de servir de modèles pour les enfants à un moment aussi critique », affirme Kyle.

L’engagement communautaire n’est pas quelque chose de nouveau pour Kyle. D’aussi loin qu’il se souvienne, sa mère était toujours impliquée d’une manière ou d’une autre, et Kyle la suivait. Depuis, il a cofondé la Good Game Charity Society, une organisation à but non lucratif qui organise des événements de renom dans la région de Victoria pour plusieurs causes, notamment le Children’s Miracle Network, KidsSport Victoria, la fibrose kystique, le Rainbow Kitchen Food Shelter, et maintenant, la justice sociale.

L’événement a mis en vedette certains des meilleurs joueurs de basketball de Victoria, dont plusieurs anciens joueurs de la ligue universitaire et de la ligue professionnelle européenne. Grâce à ses contacts au sein de la communauté immobilière, Kyle a été en mesure d’obtenir un soutien important pour cet événement, comme des commandites, une assurance pour l’événement et des affiches publicitaires.

Les athlètes olympiques Charity Williams et Pam Buisa ont participé à cet événement. Elles ont donné le ton en livrant un message profond sur la meilleure façon d’aider la communauté noire à lutter contre l’injustice sociale.

Kyle a grandi au sein d’une collectivité ouvrière diverse qui lui a appris l’importance et la beauté de la diversité. C’est ce qui le pousse à donner leur meilleur de lui-même face à l’injustice sociale. « L’événement a été très puissant », dit-il. « Entendre Charity et Pam parler de leur expérience à titre de personne de couleur m’a vraiment aidé à devenir un plus grand allié dans cette lutte. »

En raison de la pandémie de la COVID-19, seul un nombre limité de personnes a pu participer à l’événement. Kyle et Dylan ont donc dû faire appel à leur créativité pour organiser leur collecte de fonds. Avec l’aide des leaders de la communauté, ils ont déployé des efforts pour diffuser l’événement en direct et pour organiser une campagne GoFundMe auprès des habitants de Victoria. Comme c’était la première fois qu’ils organisaient un événement caritatif respectant les mesures de distanciation physique, ils se sont fixé le modeste objectif de 1 500 $. Mais le message puissant de We the Change a su mobiliser la communauté. Kyle et Dylan ont ainsi dépassé leur objectif et amassé près de 3 000 $.

Les fonds ont été utilisés afin d’aider l’organisation de justice sociale capitalBLACK à peindre une œuvre dans le centre-ville de Victoria pour sensibiliser la population aux difficultés auxquelles font face les personnes de couleur encore aujourd’hui. On peut admirer l’œuvre portant le puissant message More justice, more peace (plus de justice, plus de paix) dans le Bastion Square de Victoria.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *