Inondations en Colombie-Britannique : des agents immobiliers envoient des secours par hélicoptère

Deux agents immobiliers de la Colombie-Britannique ont recueilli plus de 46 000 $ et ont organisé la livraison de 30 tonnes de nourriture et de biens aux communautés touchées par les inondations dans leur province.

Samedi 13 novembre 2021 : une pluie torrentielle s’est abattue sur le sud de la Colombie-Britannique. Elle a duré deux jours sans s’arrêter, et a causé des glissements de terrain et des inondations qui ont bloqué toutes les grandes autoroutes. Le Lower Mainland a été coupé du reste du pays. Des résidents et des touristes se sont retrouvés coincés, notamment à Hope, à Abbotsford et à Agassiz.

Lundi 15 novembre : Ron Basra, de RE/MAX Select Realty, et Phil Moore, de RE/MAX Crest Realty, regardaient les images défiler aux nouvelles, et se demandaient ce qu’ils pouvaient faire pour aider. Ce fut le début d’une semaine pleine de rebondissements pour les deux agents immobiliers.

« Lorsque j’ai vu les nouvelles, assis dans mon salon, ça m’a bouleversé, je ne pouvais pas rester là à ne rien faire », raconte Ron. Il a alors communiqué avec son ami Phil sur les réseaux sociaux pour parler du sinistre, et bientôt, leur plan improvisé a commencé à circuler au sein de la communauté immobilière : ils allaient envoyer des provisions par voie aérienne aux communautés touchées.

Ron a commencé à appeler directement des compagnies qui offraient du transport par hélicoptère. Il espérait les convaincre de livrer des provisions aux collectivités qui étaient partiellement isolées en raison des dommages que les inondations avaient causés aux routes, principalement dans le Lower Mainland.

Après une vingtaine d’appels, il a réussi à discuter avec Jeremy Prasad, qui a accepté d’offrir les services de son entreprise de Pitt Meadows, spécialisée en réparation et équipements pour hélicoptère : Turbolyft Aerospace.

Ron et Phil ont alors commencé à coordonner le transport des biens entre le garage de Ron à Vancouver et l’aéroport de Pitt Meadows, où les dons ont été chargés sur les appareils puis envoyés aux sinistrés. Cinq jours d’envois aériens ont été suivis de cinq jours d’envois par camion, dès que les autoroutes sont redevenues praticables. Les deux agents expliquent qu’ils sont intervenus si rapidement que leurs envois sont arrivés avant même le lancement des initiatives de l’armée.

Ron raconte : « Nous avons commencé à 11 h, le lendemain matin, et à 18 h, nous avions un vol réservé pour le jour suivant. » Son garage s’emplissait peu à peu de nourriture, de vêtements et d’autres dons faits par des agents immobiliers, des clients, des amis, des groupes confessionnels et plus encore. « J’ai compté 5 000 messages textes et courriels pendant la durée de cette initiative. On allait le plus vite possible. »

Phil a aussi demandé de l’aide sur Facebook. Son message a fait boule de neige et peu de temps après, plusieurs agents immobiliers et des milliers d’autres personnes ont commencé à contribuer pour amasser des vivres et des dons pour les communautés touchées. Il a recueilli 17 145 $ dans le cadre d’une campagne GoFundMe et a fait connaître l’initiative sur ses comptes Twitter et Instagram.

« J’ai parlé de l’initiative, des agents immobiliers témoins de l’aide nécessaire pour les sinistrés, et ça a complètement décollé », se souvient Phil, qui est membre du conseil d’administration de L’Association canadienne de l’immeuble (ACI) et qui a été président de la Real Estate Board of Greater Vancouver (REBGV) en 2018.

Parmi les nombreuses personnes qui ont reçu de l’aide, mentionnons une famille de Boston Bar qui, grâce à Ron, a pu recevoir les médicaments et les aliments spéciaux dont leur fille malade avait besoin.

« Devant ces communautés dans le besoin, les courtiers immobiliers ont voulu agir. Notre métier consiste à aider les gens à trouver un foyer. Quelle tristesse de voir tant de gens perdre le leur ou ne plus pouvoir y accéder, coincés sur l’autoroute, témoigne Phil. On devait agir. »

« Les dons se sont succédé pendant des semaines », précise Ron. À la mi-décembre, il en recevait toujours. Une boulangerie-pâtisserie a contacté Phil pour offrir des tartes; d’autres personnes encore voulaient envoyer des articles, comme des gants ou des bas.

« Les dons vont probablement cesser lorsque le besoin ne se fera plus sentir, estime Phil. Ça n’a pas été facile en Colombie-Britannique ces derniers mois, et la situation n’est toujours pas derrière nous. Ron et moi allons contribuer autant que possible. »

Ron affirme avoir hâte de découvrir leur prochain défi et ajoute que ce projet leur a montré que quand l’intention est là, tout est possible.

Comme eux, partout au pays les courtiers et agents immobiliers se sont unis face aux terribles inondations qui ont sévi dans la province de l’Ouest. La Real Estate Board of Greater Vancouver et la Fraser Valley Real Estate Board ont toutes les deux envoyé les fonds recueillis à la collecte de couvertures REALTORS Care®, soit plus de 132 000 $, au Fonds de secours : inondations et événements météorologiques extrêmes en Colombie-Britannique de la Croix-Rouge canadienne.

L’Association canadienne de l’immeuble a également lancé une campagne de financement nationale au nom de ses membres et des chambres et associations canadiennes. Toujours en cours, la campagne a jusqu’à maintenant permis d’amasser plus de 60 000 $ pour le fonds de secours de la Croix-Rouge canadienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *