Bruce Johnson : le premier Canadien, et le seul, à être récompensé du prix Good Neighbor

Lorsque Bruce Johnson, acclamé par 6 500 détenteurs du titre REALTOR®, est monté sur la scène du Marcone Centre, à San Francisco, il n’avait qu’une image en tête, une image bien claire de sa défunte fille nouveau-née, Alyssa Rae.

M. Johnson, membre de l’ACI et expert de l’immobilier de Wasaga Beach, en Ontario, a récemment été invité en Californie à titre de premier Canadien à être récompensé du prix Good Neighbor remis par la National Association of REALTORS® (NAR). Ce prix, qui existe depuis 20 ans, vise à récompenser un détenteur du titre REALTOR® qui s’est engagé de façon extraordinaire à améliorer la qualité de vie dans sa collectivité. Chaque année, cinq personnes sont récompensées du prix Good Neighbor et cinq personnes reçoivent une mention honorable.

« Ça a été très difficile pour moi de monter sur la scène, devant toutes ces personnes, particulièrement après avoir vu leur réaction lors de la diffusion de la vidéo sur Alyssa », dit M. Johnson, ajoutant que c’était la première fois qu’il partageait publiquement les premiers précieux moments, et les derniers, que son épouse et lui ont passés avec leur fille en 1998. Une omphalocèle a été diagnostiquée chez Alyssa, qui a rendu son dernier souffle 20 jours après sa naissance, à l’unité de soins intensifs néonatals de l’Hospital for Sick Children (SickKids).

Ce jour-là, Bruce Johnson a juré que le nom de sa fille ne tomberait jamais dans l’oubli. Grâce aux efforts que sa famille et lui ont déployés, plus de 674 000 $ ont été amassés pour le fonds Alyssa Rae Johnson de la fondation SickKids. Tout récemment, la fondation a nommé une chambre de l’hôpital SickKids à la mémoire d’Alyssa Rae.

« Je pense que lorsqu’on fait ce genre de chose, on ne le fait pas pour la reconnaissance. Je pense que nous voulons tous diriger l’attention que nous recevons vers la cause que nous défendons. De mon point de vue, le prix a été remis à la Motorcycle for Miracles, à ma famille, à chacun des commanditaires et des courtiers ou agents qui ont participé, à chaque personne qui a fait un don à notre cause, et au Canada, car la fondation SickKids a obtenu l’attention qu’elle mérite. »

La campagne de financement pour l’hôpital de M. Johnson a fait les manchettes internationales l’an dernier. Sa fille, Holly, et lui ont conduit une motocyclette BMW 2007 R1200 GS de Tuktoyaktuk, aux Territoires du Nord-Ouest, à Ushuaia, en Argentine, soit de la pointe la plus boréale du monde à celle la plus australe. Lors de leur randonnée de plusieurs mois, ils ont échappé à des ours, ont dû trouver d’urgence un nouveau moteur, ont zigzagué sur des routes dangereuses le long de falaises et sont tombés en panne au milieu du désert, au Pérou.

Malgré les difficultés auxquelles il a dû faire face, M. Johnson indique que ce n’est rien comparativement à ce que des enfants malades et leurs familles doivent vivre au quotidien, une situation qu’il connaît trop bien.

Lors de l’expo-congrès REALTOR® qui s’est tenu en novembre 2019, M. Johnson a reçu, devant ses pairs américains, une subvention de 20 000 $ pour l’organisation caritative de son choix, soit deux fois le montant auquel s’attendaient les cinq récipiendaires.

« Cet argent servira à répondre aux besoins les plus pressants de l’hôpital. Ils savent toutefois que nous souhaitons que la subvention soit versée à l’unité de soins intensifs néonatals. Ce montant de 20 000 $ permettra d’accomplir beaucoup de choses. Ce qui est toutefois fabuleux est l’attention qu’obtient le Réseau Enfants-Santé grâce à la portée de la NAR », affirme M. Johnson. « C’est la première fois en vingt ans que les prix Good Neighbor mettent en valeur le Réseau Enfants-Santé et je suis honoré d’y avoir participé. »

Les histoires et les vidéos liées aux prix Good Neighbor suscitent une attention considérable des médias locaux, nationaux et internationaux, ce qui permet d’amasser des dons supplémentaires et de trouver davantage de bénévoles et de soutien pour chacun des organismes à but non lucratif reconnus.

Ce qui rend ce prix encore plus spécial est que M. Johnson est le premier Canadien, et le seul, à être récompensé du prix depuis que le conseil d’administration de la NAR a décidé de ne plus remettre de prix aux affiliés internationaux. Vince Mirabelli, dirigeant d’agence et membre de l’ACI de Thunder Bay, en Ontario, et tout premier Canadien à être récompensé du prix REALTORS Care®, a reçu une mention honorable lors de la remise des prix Good Neighbor de 2016.

« Les accomplissements de Bruce ne cessent de m’émerveiller. Maintenant que je l’ai rencontré, je comprends comment sa générosité et son enthousiasme ont inspiré tant de gens à appuyer les hôpitaux pour enfants. Le choix du conseil de mettre fin aux prix internationaux ne reflète aucunement son opinion sur le travail de Bruce ou sur sa victoire. La décision est plutôt liée aux échelons d’adhésion à la NAR », précise Sara Geimer, directrice générale, prix Good Neighbor, au sujet de la décision. « Je suis fière que Bruce Johnson et Vince Mirabelli soient des membres à vie de la communauté Good Neighbor. »

Lors de la répétition qui a eu lieu la veille de la cérémonie de remise des prix, M. Johnson a pris la parole et a été stupéfait d’apprendre tout ce que réalise la communauté Good Neighbor.

« J’ai dit à tous ceux qui étaient présents qu’il n’y a personne qui se soucie autant du bien-être des autres qu’eux. Les 54 personnes qui se trouvaient dans cette salle ont aidé à changer le monde. Chacun a fait preuve d’une gentillesse extraordinaire. »

M. Johnson se fait souvent demander quelle est la prochaine étape, une question à laquelle il n’a pas de réponse pour l’instant.

« Je ne sais pas si j’ai la force pour faire une autre randonnée, ou cinq autres. L’idée est lancée, mais j’hésite même à en parler. Je ne veux pas gâcher l’effet », dit-il, avant d’ajouter « je vous tiendrai au courant! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


@realtorscare