Des agents immobiliers prêtent main-forte aux banques alimentaires locales

Les premiers mois de la pandémie de la COVID-19 ont été difficiles pour les banques alimentaires canadiennes. Près d’une famille canadienne sur sept (14,6 %) a souffert d’insécurité alimentaire en avril 2020. Partout au Canada, les banques alimentaires ont eu du mal à répondre à cette demande d’aide accrue, tandis que les directives en matière de distanciation sociale rendaient plus difficiles le recrutement de bénévoles et la collecte de dons et d’autres ressources importantes. Shandrie Lewis, Courtney Boyd et Tom Devlin, tous trois agents immobiliers, ont donné un coup de main aux banques alimentaires de leur localité, soit la St. Albert Food Bank et la Fraser Valley Regional Food Bank respectivement, pendant cette période difficile.

Shandrie Lewis et Courtney Boyd, de chez RE/MAX Professionals à St. Albert (Alberta), ont organisé une collecte d’aliments en avril 2020 afin d’aider leur banque alimentaire locale, qui était menacée par la COVID-19, à recueillir des dons et à sensibiliser les médias.

« Lorsque la COVID-19 a frappé, nous nous sommes rendu compte que les gens à la maison auraient un peu plus de temps libre, déclare Shandrie. Nous avons réfléchi à ce que nous pouvions faire pour aider la collectivité parce que nous aimons soutenir les initiatives locales. En effet, nous parrainons des initiatives locales chaque année, mais comme tout était annulé, nous avons eu l’idée d’organiser une collecte d’aliments. »

Après avoir recueilli un volume impressionnant de 1 500 livres de nourriture pour la St. Albert Food Bank, Shandrie Lewis et Courtney Boyd ont organisé une autre campagne de financement, mais cette fois, une collecte de bouteilles.

Encore une fois, la collectivité a répondu avec beaucoup d’enthousiasme, puisque plus de 700 ménages ont accepté de donner leurs bouteilles.

« Il a fallu 40 agents et quelques adjoints pour recueillir toutes les bouteilles. Il y a même un agent qui a eu l’aide de ses clients », déclare Shandrie en riant.

La collecte de bouteilles a permis d’amasser la somme exceptionnelle de 18 000 $ pour la St. Albert Food Bank. Ayant reçu des questions de personnes des quatre coins du Canada qui sollicitaient des conseils, les organisateurs invitent d’autres personnes à organiser leurs propres campagnes de financement.

« Nous invitons d’autres agents à participer. La pandémie est une période difficile pour tous, alors c’est une bonne idée de consacrer un peu de temps à ceux et celles qui pourraient avoir besoin d’aide », déclare Courtney Boyd.

Suzan Krecsy, directrice générale de la St. Albert Food Bank and Community Village, est reconnaissante des excellents résultats de la collecte de bouteilles. « Cet argent est absolument essentiel pour nous… Plus de 1 000 familles en dépendent, affirme Suzan. Nous continuons de recevoir des denrées non périssables, tant mieux! C’est en partie grâce à toute la sensibilisation engendrée par la collecte de bouteilles. Nous pouvons maintenant acheter les aliments dont nous avons besoin. »

En mai 2020, Tom Devlin, de chez Royal LePage Wolstencroft Realty à Langley (Colombie-Britannique), a recueilli plus de 5 500 $ en argent et plus de 5 000 $ en aliments non périssables pour la Fraser Valley Regional Food Bank.

« J’ai pris cet engagement, puis j’ai recruté des amis propriétaires d’entreprise, et tous étaient enthousiastes, déclare Tom Devlin. Nous avons conçu des dépliants, communiqué avec des clients, puis tout s’est mis en place. »

Tom a obtenu de l’aide des membres de son équipe, qui ont respecté les règles de distanciation sociale en plus de porter un couvre-visage et des gants. Il encourage toute personne qui souhaite changer les choses de manière positive dans sa collectivité à tenter le coup avec une campagne de financement.

« Faites-le, tout simplement! Mettez sur pied quelque chose de bien. Vous serez surpris du nombre de personnes qui voudront y participer. »

Comme les familles canadiennes sont encore aux prises avec l’insécurité alimentaire, les banques alimentaires de partout au pays auront encore besoin de dons, de bénévoles et de personnes qui défendent leurs intérêts. Des agents immobiliers comme Shandrie Lewis, Courtney Boyd et Tom Devlin ont démontré que, dans ces temps difficiles, des voisins attentionnés peuvent être très utiles à ces organismes caritatifs essentiels, en toute sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


@realtorscare